Cet article sur le massage du chien fait suite à celui qui parle du massage des points de tension du cheval. Il fonctionne sur le même principe mais cette fois-ci, il est dédié spécifiquement au chien. Pour avoir des explications plus précises sur cette méthode et la technique manuelle associée, vous pouvez lire l’article suivant.

La cartographie des points de tensions du chien est moins précise que celle du cheval simplement car ce type d’approche est moins développée sur l’espèce canine pour le moment. Néanmoins, cela fonctionne de manière similaire quelle que soient les espèces, homme y compris… C’est pour cette raison que je vous propose un schéma qui parle de zones plutôt que de points. les différentes tailles que l’on rencontre chez le chien peuvent augmenter la difficulté de précision pour situer les ponts lorsque l’on ne connaît pas parfaitement l’anatomie. Avec ce schéma, vous allez pouvoir trouver des points de tensions en explorant les zones. Vous allez donc soit masser la zone afin d’avoir une action préventive, soit, masser les points de tensions que vous pourrez trouver en utilisant la technique des points de tensions expliquée sur l’article qui concerne le cheval.

Points de tension du chien-HourdebaightSchéma d’après Jean-Pierre Hourdebaight (“massage canin”)

Comment masser son chien et trouver les points de tensions ?

Commencez par trouver un endroit au calme ou vous et votre chien êtes détendus. Laissez le choisir la position qui lui convient et commencez par des caresses douces qui vont être de plus en plus appuyées. C’est le chien qui va vous guider dans le choix des zones et du niveau de pression. Inutile d’être un masseur professionnel, en fonction de ses réactions, vous saurez ce qui lui plaît et vous aurez ainsi une première lecture de ses tensions et de ce qu’il aime…

Lorsqu’il y a une zone ou un point sensible, il faut diminuer le niveau de pression et l’augmenter ensuite progressivement. Si c’est trop fort, le chien va réagir en s’écartant de la pression ou en changeant de position pour contrer l’action du massage.

Le schéma ci-dessus permet de respecter une chronologie dans les différentes zones à masser. Lorsque vous avez fini l’approche de mise en route, commencez par la première zone, repérez s’il y a ou non des points de tensions, puis accentuez progressivement l’intensité des pressions soit sur l’ensemble de la zone, soit sur un point de tension. On peut prévoir des pressions qui vont de 2,5 kg à 5 kg selon la taille et les réactions du chien.

Ensuite, il suffit de poursuivre le massage des zones et des points de tensions sur l’ensemble du corps: 

  • Zone 1: le haut du cou, derrière le crâne, entre les oreilles.
  • Zone 2: les muscles de cette région permettent le mouvement vers l’avant du membre thoracique (patte avant)et les mouvements de la tête.
  • Zone 3: la région du garrot est impliquée dans les mouvements de la scapula (omoplate). C’est une zone très sollicité lors des sauts, essentiellement à la réception.
  • Zone 4: c’est ici que s’insère le début des muscles du dos, proche des omoplates.
  • Zone 5: ce sont les muscles de la région de l’épaule. Ils sont très sollicités par les virages courts et rapides (travail du chien de berger, agility, rattrapage de balle). Lorsque cette zone est douloureuse, le chien peut boiter.
  • Zone 6: ce sont les muscles du dos prolongé par le fessier. Il peuvent être tendus pour différentes raisons puisque le dos participe à tous les mouvements du corps, de mauvaises positions, des contraintes importantes, etc… Lorsque la région du rein est sensible, le chien se creuse ou s’affaisse sous la pression. Dans ce cas, on peut commencer par un massage avec de la glace pour “insensibiliser”.
  • Zone 7: c’est la région ou les muscles tenseur du fascia lata et iliaque se rattachent. Ils permettent la flexion de la hanche et l’extension du grasset (genou). Si des tensions sont présentes, le chien va boiter ou le membre paraîtra raide en ayant tendance à se placer sur l’extérieur lors du mouvement vers l’avant (soutien). On peut également utiliser la glace en cas de douleur sur un membre postérieur.

points de tension du chien

Quelques trigger points courants sur les membres du chien

Il ne reste plus qu’à commencer le massage des zones et des points de tensions. En privilégiant ces moments, vous apprendrez à mieux connaître votre chien et ses besoins et vous renforcerez encore votre relation 🙂

Si vous souhaitez aller plus loin dans le massage du chien, vous pouvez vous procurer ce livre très complet. Il n’est malheureusement plus édité.

Recherches utilisées pour trouver cette articlerein sur chien, masseusse chien, point ostéopathie chien
1.3K Partages
Partagez1.3K
Partagez1
Tweetez
+1