On pense souvent qu’un cheval qui ne donne pas ses pieds a des douleurs du dos et des postérieurs…

Mais qu’en est-il vraiment ?

Pourquoi un cheval ne donne pas ses postérieurs ?

Il y a plusieurs possibilités:

  • Effectivement, cela peut être lié à des douleurs: le dos, le bassin et les articulations du membre qui a mal lors de la flexion.
  • Le cheval ne donne pas un des deux membres car il ne veut pas reporter du poids sur l’autre postérieur ou l’antérieur du même diagonal.
  • Il existe une autre solution: il ne sait pas bien les donner à cause de mécanismes locomoteurs innés, des réflexes proprioceptifs (perception de son corps dans l’espace).

C’est dans ce dernier cas que l’astuce que je vous propose va être particulièrement efficace 😉 En effet, d’un point de vue neurologique, il est logique pour le cheval lorsque son membre se déplie de poser son pied. C’est juste un mécanisme locomoteur. Pour éviter cela, il faut garder la dernière phalange fléchie, c’est tout.

Cela est particulièrement vraie pour les jeunes chevaux qui ne savent pas encore donner les pieds.

Néanmoins, je peux vous dire que même sur des chevaux adultes, le système nerveux n’a pas toujours enregistré comment se tenir pendant la prise dues pieds effectuée par un bipède ! Dans ce cas, il faut revenir au fondamentaux et faire comme s’il s’agissait d’un jeune cheval…

Dans cette vidéo, je vous montre comment prendre les postérieurs d’un cheval pour que cela soit à la fois confortable et facile pour lui. C’est une astuce simple et efficace !

Je vous montre également comment savoir s’il y a une éventuelle douleur du dos ou d’un membre.

Voilà pour l’essentiel, ce n’est pas compliquer à réaliser mais il faut un peu d’entraînement pour se mécaniser et le faire correctement.

les points auxquels il faut faire attention

  • Saisir « rapidement » la pince et la fléchir en gardant le membre du cheval bas. S’il a mal quelque part, cette position sera confortable pour lui et permettra d’établir la confiance entre vous.
  • Ensuite, ne pas chercher à lui imposer une posture, il faut respecter ses possibilités. Chaque cheval a sa position de confort. Pour certains le membre reste dans l’alignement de la pointe de la hanche, pour d’autres cela sera plus agréable en le plaçant un peu plus vers l’arrière ou un peu plus vers l’avant.
  • Toujours veiller à ce que lors de la prise des postérieurs, le degré de souplesse ou de raideur soit homogène entre les deux. Après tout, chacun est unique. Malgré cela, il faut chercher à aller vers l’assouplissement (cf divers articles sur le blog à ce sujet).
  • S’il bouge le membre vers l’avant et/ou vers l’arrière, ne pas faire de point fixe en essayant de le bloquer. C’est inutile, il est plus fort ! Dans ce cas, accompagnez son mouvement. Il va s’arrêter de lui même s’il ne sent pas de résistance de votre part 😉
  • Une fois qu’il est stabilisé, proposez lui différentes positions en cherchant celle qui est la plus facile pour lui.
  • Surtout, pensez à le récompenser dès qu’il donne le pied et s’immobilise. Comment ? C’est simple. Il suffit de lui dire que c’est bien et surtout de lui permettre de reposer le pied. Pour lui c’est la garantie que la situation sur trois pattes va s’arrêter. Une fois rassuré, il vous le donnera plus longtemps ensuite sans se stresser. Et ainsi, le problème sera réglé 😉

Voilà, pour l’essentiel, en cas de raideurs, vous pouvez bien sûr combiner ce travail avec les exercices de stretching des postérieurs et le massage du dos.

Il ne vous reste plus qu’à vous entraîner à faire tout cela en restant vous aussi le plus décontracté possible, cela aide aussi le cheval à se détendre, et ce n’est pas toujours facile 😉

2 Commentaires

  1. Elisa

    Ma mule à un décrochement de rotule depuis toujours maintenant elle a 8 ans cela va mieux mais elle a souvent les postérieurs raide
    Que puis je faire comme exercice pour la soulager et la soigner
    Merci beaucoup
    Bonne journee

    Réponse
    • virginie belliard

      Bonjour Elisa,
      Vous trouverez différents exercices pour assouplir, étirer et masser le dos et les postérieurs sur le blog. (Voir les rubriques massage et stretching-étirement).
      Néanmoins, s’il y a un problème d’accrochement de rotule, avant tout exercice il convient de voir un ostéopathe, voire un vétérinaire. Il faut vérifier l’état des articulations pour voir quels sont les exercices adaptées à lui faire faire.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherches utilisées pour trouver cette articlecheval qui a du mal a donner les posterieurs, point shiatsu cheval probleme boiterie, problème étirements postérieur cheval
65 Partages
Partagez61
Partagez2
Tweetez
+12